Works: Cassiel Gaube

Marc Domage

Soirée d’études

Dans Soirée d’études, Cassiel Gaube approfondit la recherche exposée dans son solo Farmer Train Swirl – Étude et crée une pièce qui explore le riche vocabulaire de la House Dance dans une série d’études en constante évolution et en expansion.

Une étude, au sens musical du terme, est une composition conçue comme une occasion d’explorer les possibilités d’une technique particulière et de les expérimenter, ce qui est similaire à la façon dont se pratique la House Dance. En s’inspirant de mouvements connus, le danseur cherche des variations de ces pas et des manières inventives de les articuler entre eux. Cette connaissance commune permet de lire la danse de l’autre. Avec des danseurs expérimentés dans la Street Dance, Cassiel cherche à révéler la lecture requise et produite par cette pratique.

Crédits

Chorégraphie: Cassiel Gaube Danse: Cassiel Gaube, Alesya Dobysh, Anna Benedicte Andresen/Waithera Schreyeck Dramaturgie: Liza Baliasnaja, Matteo Fargion, Manon Santkin, Jonas Rutgeerts Son: Marius Pruvot Soutien technique et lumière: Luc Schaltin Production: Hiros Distribution: ART HAPPENS Coproduction: La Ménagerie de Verre, Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie dans le cadre de l’Accueil-studio, Kunstencentrum BUDA (Kortrijk), workspacebrussels, wpZimmer, C-TAKT, CCN-Ballet national de Marseille dans le cadre de l’accueil studio / Ministère de la Culture, KAAP, Charleroi danse, La Manufacture CDCN Nouvelle-Aquitaine Bordeaux – La Rochelle, Danse élargie 2020, CND Centre national de la danse, les ballets C de la B dans le cadre de résidence Co-laBo, La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie dans le cadre du dispositif Accueil Studio, CNDC Angers, Le Phare – CCN du Havre Normandie, Le Dancing CDCN Dijon Bourgogne-Franche-Comté Avec le soutien de: Flemish Government, Kunstenwerkplaats, Teatro Municipal do Porto, Iaspis The Swedish Arts Grants Committee’s International Programme for Visual Artists, Tanzhaus Zürich, School van Gaasbeek, Le Quartz – Scène nationale de Brest, ONDA Remerciements: Erik Eriksson, Yonas Perou, Federica ‘Mia’ Miani, Diego ‘Odd Sweet’ Dolciami