Agenda

Filtrer par artiste

Hiros, Caravan production, workspacebrussels, Arts Management Agency (AMA), ZOO/Thomas Hauert, Entropie Production & invités se réunissent pour rencontrer des artistes et acteurs culturels bruxellois qui ont des questions sur la réalisation de leurs projets dans le cadre du décret artistique flamand et wallon.

Une fois par mois, chaque édition se tient dans un lieu culturel bruxellois différent. Les séances prennent la forme d’une assemblée informelle, dans laquelle artistes et travailleurs du secteur se réunissent pour échanger sur des expériences ou pour partager des questions spécifiques ainsi que des réflexions plus générales liées aux pratiques de création dans les domaines des arts du spectacle. Gardez un œil sur notre agenda ou notre page Facebook pour les nouvelles dates !

Avec le soutien de...

Initié en 2018 par Marialena Marouda avant d’être rejoint par le compositeur Charlie Usher et la créatrice de performances Elpida Orfanidou, le projet The Oceanographies Institute (TOI) examine la relation étroite entre les humains et les océans. En se focalisant sur le rapport entre ces deux masses d’eau, TOI vise à accorder une attention particulière à leurs rencontres, tant affectives que sensuelles.

TOI explore donc les relations entre les mains et la boue, les oreilles et les vagues déferlantes, les pieds et la sensation de couler, plutôt que l'océan « en soi », comme s'il était exempt de toute présence humaine. L'Institut recueille, analyse et met en scène les histoires personnelles des individus sur leurs rencontres avec l'océan. Ce faisant, TOI vise à devenir à la fois un institut et un océan - simultanément. D'une part, TOI cherche à entreprendre un processus d'institutionnalisation qui lui...

Initié en 2018 par Marialena Marouda avant d’être rejoint par le compositeur Charlie Usher et la créatrice de performances Elpida Orfanidou, le projet The Oceanographies Institute (TOI) examine la relation étroite entre les humains et les océans. En se focalisant sur le rapport entre ces deux masses d’eau, TOI vise à accorder une attention particulière à leurs rencontres, tant affectives que sensuelles.

TOI explore donc les relations entre les mains et la boue, les oreilles et les vagues déferlantes, les pieds et la sensation de couler, plutôt que l'océan « en soi », comme s'il était exempt de toute présence humaine. L'Institut recueille, analyse et met en scène les histoires personnelles des individus sur leurs rencontres avec l'océan. Ce faisant, TOI vise à devenir à la fois un institut et un océan - simultanément. D'une part, TOI cherche à entreprendre un processus d'institutionnalisation qui lui...

Farmer Train Swirl – Étude est né du désir de développer une pièce de danse au sein de l’habitat d’un style déjà existant, en prenant l’exploration de sa complexité intrinsèque comme point de départ à l’élaboration d’un objet chorégraphique.

Ce travail est une étude kinesthésique et subjective du champ de la House Dance — un style né dans les clubs de Chicago et New York au début des années 80. Ce solo s'inscrit dans le prolongement d'un processus de deux ans au cours duquel Cassiel Gaube s'est principalement consacré à l'apprentissage et à la pratique de la House, au sein des milieux parisiens et new-yorkais. Les opérations de sampling, d'appropriation et de transformation sont au coeur de ce style, lui-même la synthèse et...

Karel Burssens

Currents

Winterwarm/Uit Het Donker

installation

Currents comporte deux volets : une installation et une performance. L’installation explore la forme dans ce qu’elle a de plus simple, une ligne, transformée en sculpture lumineuse. Par la répétition, elle définit non seulement le rythme, l’espace et la lumière, mais également les mouvements du danseur. Il rencontre et affronte la sculpture en mouvement dans le but de reconfigurer la relation entre l’homme et la machine.

L'état initial d'aliénation est poussé vers un royaume poétique, un paysage stratifié invitant au rêve. Ainsi, l'installation et la performance visent à révéler notre position contemporaine en tant qu'entités contraintes de s'adapter à un monde en constante évolution tant sur le plan technologique que sociopolitique. Comment faire face à ces situations ? Comment trouver sans cesse un nouvel équilibre au sein de notre propre environnement et comment faire à plus grande échelle ?...

openoffice

Hiros, Caravan production, workspacebrussels, Arts Management Agency (AMA), ZOO/Thomas Hauert, Entropie Production & invités se réunissent pour rencontrer des artistes et acteurs culturels bruxellois qui ont des questions sur la réalisation de leurs projets dans le cadre du décret artistique flamand et wallon.

Une fois par mois, chaque édition se tient dans un lieu culturel bruxellois différent. Les séances prennent la forme d’une assemblée informelle, dans laquelle artistes et travailleurs du secteur se réunissent pour échanger sur des expériences ou pour partager des questions spécifiques ainsi que des réflexions plus générales liées aux pratiques de création dans les domaines des arts du spectacle. Gardez un œil sur notre agenda ou notre page Facebook pour les nouvelles dates !

Avec le soutien de...

In **Dreamline mothership INC / Pt. 1: journey into the cosmic womb**  an enchanted stewardess is taking the audience on a journey on the mothership into the galactic womb. A guided meditation, a fantastic sci-fi voyage into the cosmic womb, the mythological origin of the universe.

On the mothership the audience is transported through the cosmic vaginal pathway, passing several portals which are opening and deepening the journey to one’s own intimacy and pleasure in order to generate a dream conception. The cosmic womb is here interpreted as a black hole in the universe from which all dreams can be conceived and birthed into being. The story unfolds through spoken text, that sometimes becomes a song and a dance, accompanied by a celestial soundtrack created by Laryssa...

El cantar del playo or… a song is a rose is a thorn is Mario Barrantes Espinoza’s third multimedia performance. With it, he revisits the sound and text worlds of the gay night scene in Costa Rica in early 2010 – a time in which he began to explore his sexual identity, also the year in which the music genre later known as plancha popularized.

Plancha is a musical genre that contains a wide variety of styles, artists and songs that have lyrics about love and heartbreak in common, often considered too melodramatic or simply outdated by the contemporary ear. Before being known in this way, plancha was practically the daily music that flooded Latin American radio and television stations from the late 1960s to the early 1990s, closely linked to the very present 'telenovela'-culture and to the golden era of songwriting in Latin America. It was also the...

In **Dreamline mothership INC / Pt. 1: journey into the cosmic womb**  an enchanted stewardess is taking the audience on a journey on the mothership into the galactic womb. A guided meditation, a fantastic sci-fi voyage into the cosmic womb, the mythological origin of the universe.

On the mothership the audience is transported through the cosmic vaginal pathway, passing several portals which are opening and deepening the journey to one’s own intimacy and pleasure in order to generate a dream conception. The cosmic womb is here interpreted as a black hole in the universe from which all dreams can be conceived and birthed into being. The story unfolds through spoken text, that sometimes becomes a song and a dance, accompanied by a celestial soundtrack created by Laryssa...

openoffice

Hiros, Caravan production, workspacebrussels, Arts Management Agency (AMA), ZOO/Thomas Hauert, Entropie Production & invités se réunissent pour rencontrer des artistes et acteurs culturels bruxellois qui ont des questions sur la réalisation de leurs projets dans le cadre du décret artistique flamand et wallon.

Une fois par mois, chaque édition se tient dans un lieu culturel bruxellois différent. Les séances prennent la forme d’une assemblée informelle, dans laquelle artistes et travailleurs du secteur se réunissent pour échanger sur des expériences ou pour partager des questions spécifiques ainsi que des réflexions plus générales liées aux pratiques de création dans les domaines des arts du spectacle. Gardez un œil sur notre agenda ou notre page Facebook pour les nouvelles dates !

Avec le soutien de...

Dolores Bouckaert + Charlotte Bouckaert

Everybody has to leave home sometime

Europalia

premiere

Everybody has to leave home sometime est la première collaboration de Dolores Bouckaert, metteuse en scène et autrice, et Charlotte Bouckaert, plasticienne. Le duo s’intéresse aux choix qui se présentent à l’héroïne Mary Ventura dans Mary Ventura and the Ninth Kingdom de Sylvia Plath, à travers la mise en scène de la sombre histoire d’indépendance et d’émancipation féminine, de vie et de mort.

Placée par ses parents à bord d’un train sans arrêts ni destination, la jeune fille est angoissée et refuse de se laisser emporter. Un des passagers lui fait remarquer qu’elle a le choix : « Enclenche le frein d’urgence Mary ! ». Elle quitte le train et part pour l’inconnu. Pouvons-nous, nous aussi, activer le frein d’urgence ? Comment interrompre un mouvement qui nous pousse perpétuellement vers l’avant ? En sortir est-il la solution ?  La liberté de choix existe-t-elle ou sommes-nous...

Dans Soirée d’études, Cassiel Gaube approfondit la recherche exposée dans son solo Farmer Train Swirl – Étude et crée une pièce qui explore le riche vocabulaire de la House Dance dans une série d’études en constante évolution et en expansion.

Une étude, au sens musical du terme, est une composition conçue comme une occasion d'explorer les possibilités d'une technique particulière et de les expérimenter, ce qui est similaire à la façon dont se pratique la House Dance. En s'inspirant de mouvements connus, le danseur cherche des variations de ces pas et des manières inventives de les articuler entre eux. Cette connaissance commune permet de lire la danse de l'autre. Avec des danseurs expérimentés dans la Street Dance, Cassiel cherche à révéler la lecture...

Farmer Train Swirl – Étude est né du désir de développer une pièce de danse au sein de l’habitat d’un style déjà existant, en prenant l’exploration de sa complexité intrinsèque comme point de départ à l’élaboration d’un objet chorégraphique.

Ce travail est une étude kinesthésique et subjective du champ de la House Dance — un style né dans les clubs de Chicago et New York au début des années 80. Ce solo s'inscrit dans le prolongement d'un processus de deux ans au cours duquel Cassiel Gaube s'est principalement consacré à l'apprentissage et à la pratique de la House, au sein des milieux parisiens et new-yorkais. Les opérations de sampling, d'appropriation et de transformation sont au coeur de ce style, lui-même la synthèse et...

Dans Soirée d’études, Cassiel Gaube approfondit la recherche exposée dans son solo Farmer Train Swirl – Étude et crée une pièce qui explore le riche vocabulaire de la House Dance dans une série d’études en constante évolution et en expansion.

Une étude, au sens musical du terme, est une composition conçue comme une occasion d'explorer les possibilités d'une technique particulière et de les expérimenter, ce qui est similaire à la façon dont se pratique la House Dance. En s'inspirant de mouvements connus, le danseur cherche des variations de ces pas et des manières inventives de les articuler entre eux. Cette connaissance commune permet de lire la danse de l'autre. Avec des danseurs expérimentés dans la Street Dance, Cassiel cherche à révéler la lecture...

Everybody has to leave home sometime est la première collaboration de Dolores Bouckaert, metteuse en scène et autrice, et Charlotte Bouckaert, plasticienne. Le duo s’intéresse aux choix qui se présentent à l’héroïne Mary Ventura dans Mary Ventura and the Ninth Kingdom de Sylvia Plath, à travers la mise en scène de la sombre histoire d’indépendance et d’émancipation féminine, de vie et de mort.

Placée par ses parents à bord d’un train sans arrêts ni destination, la jeune fille est angoissée et refuse de se laisser emporter. Un des passagers lui fait remarquer qu’elle a le choix : « Enclenche le frein d’urgence Mary ! ». Elle quitte le train et part pour l’inconnu. Pouvons-nous, nous aussi, activer le frein d’urgence ? Comment interrompre un mouvement qui nous pousse perpétuellement vers l’avant ? En sortir est-il la solution ?  La liberté de choix existe-t-elle ou sommes-nous...

Dans Soirée d’études, Cassiel Gaube approfondit la recherche exposée dans son solo Farmer Train Swirl – Étude et crée une pièce qui explore le riche vocabulaire de la House Dance dans une série d’études en constante évolution et en expansion.

Une étude, au sens musical du terme, est une composition conçue comme une occasion d'explorer les possibilités d'une technique particulière et de les expérimenter, ce qui est similaire à la façon dont se pratique la House Dance. En s'inspirant de mouvements connus, le danseur cherche des variations de ces pas et des manières inventives de les articuler entre eux. Cette connaissance commune permet de lire la danse de l'autre. Avec des danseurs expérimentés dans la Street Dance, Cassiel cherche à révéler la lecture...

Dans newpolyphonies, 4 chanteurs de HYOID partagent la scène avec 15 participants locaux pour une étrange grand-messe de la petite différence à l’impact considérable.

Manyfold, meditative, monstrous, machinic, Messianic, muted, mimetic, minuscule, methodical, mighty, momentary, mystical. Inspirée par des insectes, des marches pour le climat et l'arrêt du trafic aérien, le fil conducteur de ce concert/performance ne constitue pas de la foule qui scande, mais l'expérience que chaque individu peut potentiellement générer un tourbillon de sons – comme un maillon d'une chaîne. Le processus pour newpolyphonies a également donné lieu à l'installation newpolyphonies rewired, une expérience immersive où 20 haut-parleurs créent un paysage en mouvement pour un doux...

El cantar del playo or… a song is a rose is a thorn is Mario Barrantes Espinoza’s third multimedia performance. With it, he revisits the sound and text worlds of the gay night scene in Costa Rica in early 2010 – a time in which he began to explore his sexual identity, also the year in which the music genre later known as plancha popularized.

Plancha is a musical genre that contains a wide variety of styles, artists and songs that have lyrics about love and heartbreak in common, often considered too melodramatic or simply outdated by the contemporary ear. Before being known in this way, plancha was practically the daily music that flooded Latin American radio and television stations from the late 1960s to the early 1990s, closely linked to the very present 'telenovela'-culture and to the golden era of songwriting in Latin America. It was also the...

Vera Tussing + Quatuor MP4

Tactile Quartet(s)

Dag van de Dans 2022

Concert version

Dans Tactile Quartet(s), Vera Tussing s’appuie sur sa pratique chorégraphique de longue date pour explorer les potentialités sensorielles du public. Ce spectacle met en avant la communication entre le quatuor à cordes MP4 et quatre danseurs – Yoh Morishita, Zoltán Vakulya, Esse Vanderbruggen, Vera Tussing – et invite le public à une rencontre stratifié et multi-sensorielle entre mouvement et son.

Que se produit-il quand on prend les mouvements d'un quatuor à corde au sérieux, comme s'il s'agissait d'une chorégraphie et qu'on se joint à cette danse ? Les quatre musiciens jouent des passages, allant des œuvres connues de Franz Schubert et Florence Price à des œuvres contemporaines de Georg Friedrich Haas, Michael Picknett et Caroline Shaw. Entre-temps, ils se risquent à toucher individuellement les membres du public, créant de la sorte un contre-jeu physique. Tout découle du toucher – l'archet contre une corde,...

Dans Tactile Quartet(s), Vera Tussing s’appuie sur sa pratique chorégraphique de longue date pour explorer les potentialités sensorielles du public. Ce spectacle met en avant la communication entre le quatuor à cordes MP4 et quatre danseurs – Yoh Morishita, Zoltán Vakulya, Esse Vanderbruggen, Vera Tussing – et invite le public à une rencontre stratifié et multi-sensorielle entre mouvement et son.

Que se produit-il quand on prend les mouvements d'un quatuor à corde au sérieux, comme s'il s'agissait d'une chorégraphie et qu'on se joint à cette danse ? Les quatre musiciens jouent des passages, allant des œuvres connues de Franz Schubert et Florence Price à des œuvres contemporaines de Georg Friedrich Haas, Michael Picknett et Caroline Shaw. Entre-temps, ils se risquent à toucher individuellement les membres du public, créant de la sorte un contre-jeu physique. Tout découle du toucher – l'archet contre une corde,...

Pour la nouvelle performance Forest Silent Gathering de Begüm Erciyas et Matthias Meppelink, les spectateurs se rassemblent dans une forêt au coucher du soleil et écoutent une bande sonore au moyen d’écouteurs. Il en résulte une architecture audio-sociale, dans laquelle chacun peut simultanément se retrouver ensemble et séparément. Les distances fluctuantes invitent à découvrir de nouvelles proximités. Les absents deviennent les protagonistes. Alors que l’espace commun prend forme et se métamorphose, Forest Silent Gathering nous incite à réfléchir aux liens entre les personnes, les forêts et les histoires. Qu’est-ce qui nous garde ensemble ?

Dans Soirée d’études, Cassiel Gaube approfondit la recherche exposée dans son solo Farmer Train Swirl – Étude et crée une pièce qui explore le riche vocabulaire de la House Dance dans une série d’études en constante évolution et en expansion.

Une étude, au sens musical du terme, est une composition conçue comme une occasion d'explorer les possibilités d'une technique particulière et de les expérimenter, ce qui est similaire à la façon dont se pratique la House Dance. En s'inspirant de mouvements connus, le danseur cherche des variations de ces pas et des manières inventives de les articuler entre eux. Cette connaissance commune permet de lire la danse de l'autre. Avec des danseurs expérimentés dans la Street Dance, Cassiel cherche à révéler la lecture...

Gaëtan Rusquet + Damien Petitot

In-depth

Europalia

premiere

Suite à la performance The eYe in the light in the eYe présentée lors de la dernière édition d’Europalia Roumanie, Gaëtan Rusquet poursuit sa recherche sur la relation corps-image, cette fois-ci en cocréation avec Damien Petitot.

In-depth est une installation performative, activée par deux performeurs, mettant en jeu la relation entre le corps, l’écran et leurs multiples présences. Elle pose la question de ce qui reste de nous physiquement lorsque l'on se projette à travers les réseaux de communication, les flux de données et les outils technologiques, dans le désir d'atteindre, toucher et d'être touchépar des autres. L’espace dans lequel le spectacle se déroule, est crée par Stefan Kartchev et...

Dans Tactile Quartet(s), Vera Tussing s’appuie sur sa pratique chorégraphique de longue date pour explorer les potentialités sensorielles du public. Ce spectacle met en avant la communication entre le quatuor à cordes MP4 et quatre danseurs – Yoh Morishita, Zoltán Vakulya, Esse Vanderbruggen, Vera Tussing – et invite le public à une rencontre stratifié et multi-sensorielle entre mouvement et son.

Que se produit-il quand on prend les mouvements d'un quatuor à corde au sérieux, comme s'il s'agissait d'une chorégraphie et qu'on se joint à cette danse ? Les quatre musiciens jouent des passages, allant des œuvres connues de Franz Schubert et Florence Price à des œuvres contemporaines de Georg Friedrich Haas, Michael Picknett et Caroline Shaw. Entre-temps, ils se risquent à toucher individuellement les membres du public, créant de la sorte un contre-jeu physique. Tout découle du toucher – l'archet contre une corde,...

Pour la nouvelle performance Forest Silent Gathering de Begüm Erciyas et Matthias Meppelink, les spectateurs se rassemblent dans une forêt au coucher du soleil et écoutent une bande sonore au moyen d’écouteurs. Il en résulte une architecture audio-sociale, dans laquelle chacun peut simultanément se retrouver ensemble et séparément. Les distances fluctuantes invitent à découvrir de nouvelles proximités. Les absents deviennent les protagonistes. Alors que l’espace commun prend forme et se métamorphose, Forest Silent Gathering nous incite à réfléchir aux liens entre les personnes, les forêts et les histoires. Qu’est-ce qui nous garde ensemble ?

Gaëtan Rusquet + Damien Petitot

In-depth

Europalia

Suite à la performance The eYe in the light in the eYe présentée lors de la dernière édition d’Europalia Roumanie, Gaëtan Rusquet poursuit sa recherche sur la relation corps-image, cette fois-ci en cocréation avec Damien Petitot.

In-depth est une installation performative, activée par deux performeurs, mettant en jeu la relation entre le corps, l’écran et leurs multiples présences. Elle pose la question de ce qui reste de nous physiquement lorsque l'on se projette à travers les réseaux de communication, les flux de données et les outils technologiques, dans le désir d'atteindre, toucher et d'être touchépar des autres. L’espace dans lequel le spectacle se déroule, est crée par Stefan Kartchev et...

Pour la nouvelle performance Forest Silent Gathering de Begüm Erciyas et Matthias Meppelink, les spectateurs se rassemblent dans une forêt au coucher du soleil et écoutent une bande sonore au moyen d’écouteurs. Il en résulte une architecture audio-sociale, dans laquelle chacun peut simultanément se retrouver ensemble et séparément. Les distances fluctuantes invitent à découvrir de nouvelles proximités. Les absents deviennent les protagonistes. Alors que l’espace commun prend forme et se métamorphose, Forest Silent Gathering nous incite à réfléchir aux liens entre les personnes, les forêts et les histoires. Qu’est-ce qui nous garde ensemble ?

Dans Voicing Pieces, notre voix devient le protagoniste. Dans l’intimité d’une cabine insonorisée et guidé par une partition simple, le public devient en effet spectateur de sa propre voix.

L'acte de parler et de s'entendre simultanément se transforme en expérience théâtrale et chorégraphique, sculptée différemment au gré de l'interprétation individuelle de la partition. La voix devient le lieu de l'action, du spectacle et de la surprise. Notre propre voix n'est-elle pas toujours à la fois inauthentique et étrange ? Lorsque je parle, qui parle réellement ? Plutôt que de se reconnaître dans l'étranger, Voicing Pieces est une invitation à reconnaître l'étranger en soi....

MOLD est une pièce de danse qui explore les divers éléments du théâtre en les abordant comme autant de parties d’un même corps. Cette expérience sensorielle relie les arts vivants aux cultures vivants en transposant des processus et matières organiques sur scène.

Le sens du titre est double. « Mold » est un mot anglais qui signifie à la fois « moule », cette forme creuse qui façonne des matériaux malléables, et « moisissure », un type de champignon qui contamine et relie entre eux des espaces distincts. Le corps qui émerge de l’interrelation entre ces deux définitions est le point de départ de la pièce. La chorégraphie de MOLD constitue le point de rencontre entre le fait de donner et de prendre forme. MOLD transporte le public dans un univers où...

Pour la nouvelle performance Forest Silent Gathering de Begüm Erciyas et Matthias Meppelink, les spectateurs se rassemblent dans une forêt au coucher du soleil et écoutent une bande sonore au moyen d’écouteurs. Il en résulte une architecture audio-sociale, dans laquelle chacun peut simultanément se retrouver ensemble et séparément. Les distances fluctuantes invitent à découvrir de nouvelles proximités. Les absents deviennent les protagonistes. Alors que l’espace commun prend forme et se métamorphose, Forest Silent Gathering nous incite à réfléchir aux liens entre les personnes, les forêts et les histoires. Qu’est-ce qui nous garde ensemble ?

MOLD est une pièce de danse qui explore les divers éléments du théâtre en les abordant comme autant de parties d’un même corps. Cette expérience sensorielle relie les arts vivants aux cultures vivants en transposant des processus et matières organiques sur scène.

Le sens du titre est double. « Mold » est un mot anglais qui signifie à la fois « moule », cette forme creuse qui façonne des matériaux malléables, et « moisissure », un type de champignon qui contamine et relie entre eux des espaces distincts. Le corps qui émerge de l’interrelation entre ces deux définitions est le point de départ de la pièce. La chorégraphie de MOLD constitue le point de rencontre entre le fait de donner et de prendre forme. MOLD transporte le public dans un univers où...